CÉLÉBRATION DE LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME – RÉSUMÉ

ICoCA a célébré la Journée internationale de la femme le 8 mars 2021 en reconnaissant le rôle que jouent les femmes dans la sécurité privée pour assurer une prestation de sécurité responsable dans des environnements complexes à travers le monde. Les entreprises membres et affiliées de l’ICoCA nous ont envoyé des profils de femmes dans leurs effectifs, travaillant en première ligne dans un secteur dominé par les hommes. Merci à toutes les femmes qui ont participé et qui nous ont fait part de leur point de vue sur la manière dont elles concilient leur vie de famille et leur travail exigeant. Voici une petite sélection des points de vue partagés.

« Cela a définitivement été un défi, car en travaillant dans un domaine dominé par les hommes, les gens ont beaucoup d’idées préconçues, et vous devez vraiment affirmer votre autorité parfois pour être prise au sérieux. Cependant, les femmes ne devraient pas hésiter à rejoindre ce secteur. Si vous l’embrassez, si vous vous fixez des objectifs et si vous maintenez votre intégrité et vos principes dans tout ce que vous faites, alors vous pouvez certainement réussir. »

Dorcas, GardaWorld, Kenya

« Alors que nous célébrons la Journée internationale de la femme, je mets toutes les femmes au défi d’atteindre de plus hauts sommets dans le leadership, indépendamment des nombreuses restrictions et obstacles humains. »

Mercy, Landmark Security, Ghana

« Je me réveille à 4 heures du matin et je me prépare pour aller travailler. Je prépare mon enfant de 10 ans pour l’école et je le laisse avec une aide de maison. Je quitte la maison à 5h15 et je me mets au travail. Je commence mon service à 6 heures du matin. Je travaille à l’entrée principale d’un immeuble de bureaux. Le travail principal consiste à garder l’entrée principale du bâtiment. Je procède à des fouilles de sécurité sur les véhicules, les visiteurs et les membres du personnel. Nous effectuons également des patrouilles dans le bâtiment, entre autres tâches. Ma journée se termine à 18h00. Je rentre à la maison. Je passe un peu de temps avec mon enfant. Nous cuisinons, mangeons puis allons nous coucher vers 21 heures. »

Alice, WS Insight, Sud Soudan

« Travailler dans le secteur de la sécurité, surtout au début, avec des horaires plus longs, était une sacrée tâche, un défi qui s’accompagne de stress et de frustration aussi, car j’avais deux rôles à remplir une mère et une épouse d’abord, et ensuite un agent de sécurité. Avant de partir au travail, je m’assurais de préparer le petit-déjeuner et le déjeuner pour ma famille. Je faisais des quarts de douze heures, de jour comme de nuit, ce qui signifiait que je sortais de la maison plus de 14 heures par jour. Lorsque je rentrais chez moi après le travail, je préparais le dîner pour la famille, et je continuais à me préparer pour le jour suivant. »

Vashtie, Innovative Security Technologies, Trinité & Tobago

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.