VASHTIE, INNOVATIVE SECURITY TECHNOLOGIES, TRINIDAD ET TOBAGO

Vashtie, Innovative Security Technologies, Trinidad et Tobago

Je m’appelle Vashtie. J’ai 55 ans et je travaille pour Innovative Security Technologies Ltd depuis 24 ans.  J’ai commencé dans l’entreprise en tant que Femme Agent de sécurité et je suis actuellement Femme Superintendant, l’agent le plus élevé en grade.  J’ai occupé des postes de direction tels que Sergent – Administration, ResponsableAdministratif, Responsable des opérations et, depuis 11 ans, j’occupe le poste de ResponsableServices de Soutien.

 Après avoir du quitter le collège à l’âge de 15 ans afin de me marier selon la tradition, j’avais vraiment besoin d’un emploi après mon divorce.  Ma carrière a commencé lorsque j’ai postulé pour un emploi chez Innovative Security en juin 1997, et j’ai reçu une opportunité que je n’ai jamais regrettée.  Bien que je me suis sentie gênée au début d’être un agent de sécurité, j’ai appris à aimer mon travail et à prendre mon poste au sérieux.  Outre mon travail d’agent de sécurité, je suis retourné à l’école pour poursuivre des études supérieures et j’ai obtenu un diplôme d’Associé en Gestion de la Sécurité et un Master en Leadership, Entrepreneuriat et Innovation. J’ai obtenu un certain nombre d’autres certificats dans le cadre de cours de courte durée pour améliorer mes compétences. Je reste fidèle à une déclaration de l’un de mes anciens mentors : « Aucune qualification académique ne peut remplacer l’expérience ». Et c’est ce que j’ai aujourd’hui, 24 ans d’expérience dans le domaine de la sécurité qui primeront toujours sur n’importe quel certificat.

Pour moi, une journée normale commence à 4 heures du matin, et j’arrive au bureau pour le travail à 6 heures du matin du lundi au vendredi. Je suis responsable du stock de l’entreprise, qui comprend les articles d’uniforme à distribuer aux agents existants et aux nouvelles recrues. Je gère les ressources de manière à ce que chaque agent soit équipé d’uniformes et d’EPI et que ceux-ci soient renouvelés chaque année. Cela implique également de trouver le bon fournisseur et de maintenir un budget pour le contrôle des coûts.  Je suis également responsable du système de communication du département des opérations.  En outre, je suis également responsable du processus et de la procédure de préparation des agents au préceptorat, en liaison avec le département de la police, ce qui inclut la préparation des agents à la formation avant l’obtention d’un permis de port d’arme. Je suis également responsable du contrôle des documents pour ISO 2015 en utilisant ISOXpress.  Il y a beaucoup d’autres responsabilités qui se présentent au jour le jour et au mois le mois. Je donne également des cours aux nouvelles recrues et je suis très attaché à la discipline et à l’automotivation.

Travailler dans le secteur de la sécurité, surtout au début, avec des heures de travail plus longues, était un véritable défi, un défi qui s’accompagne de stress et de frustration aussi, car j’avais deux rôles à remplir : ceux d’une mère et d’une épouse d’abord, et ensuite celui d’un agent de sécurité.  Avant de partir au travail, jassurais la préparation du petit-déjeuner et du déjeuner pour ma famille.  Je faisais des quarts de douze heures, de jour comme de nuit, ce qui signifiait que je sortais de la maison plus de 14 heures par jour. Lorsque je rentrais chez moi après le service, je préparais le dîner pour la famille, et je continuais à me préparer pour le jour suivant.  J’ai essayé et j’essaie encore de faire de mon mieux pour donner beaucoup d’attention à mes enfants et à mon mari, et maintenant que je suis grand-mère, je dois trouver du temps de donner mon amour à ma petite-fille.  Alors que je travaille 8 heures par jour, je passe un temps considérable dans les embouteillages, ce qui, comme vous le savez, peut être assez frustrant parfois, et un défi mental en plus. Mais à la fin de la journée, rien n’est mieux que de rentrer chez moi pour retrouver ma famille.

Travailler dans un environnement à prédominance masculine, où la sécurité est perçu comme étant le travail des hommes, peut être assez intimidant, surtout lorsqu’il s’agit de traiter avec le public. La sécurité s’est évolué : elle ne s’agit plus qu’à une tâche de garde, mais comprend désormais le travail de bureau, l’utilisation d’un ordinateur et d’autres technologies, l’orientation des clients et la convivialité.  Bien que dans mon expérience précédente en tant qu’agent de sécurité, il y avait un pourcentage plus élevé d’hommes dans l’industrie, elle est maintenant dominée par les femmes. Dans chaque entreprise de sécurité et dans l’industrie de la sécurité dans son ensemble, à Trinidad et Tobago, il y a un ratio plus élevé de femmes par rapport aux hommes.  En tant que femme, j’ai exercé et j’exerce encore mes fonctions avec diligence, passion et courage. Parfois, pour faire face et traiter avec les gens chaque jour sur le lieu de travail, les gens ont tendance à avoir moins de respect pour les femmes, surtout quand vous êtes une femme agent de sécurité.  Les hommes, en particulier, considèrent les femmes comme faibles et incapables d’accomplir ce que l’on appelle un « travail d’homme ».  Mais j’ai résisté à l’épreuve du temps, et je suis devenue de plus en plus forte, de plus en plus sage, j’ai nourri mon intellect, j’ai acquis beaucoup de connaissances dans ce domaine, surtout maintenant que celui-ci implique plus d’importance à la  service à la clientèle.

Je suis assez fière de la personne que je suis devenue aujourd’hui. J’ai la ténacité nécessaire pour relever les défis de front. Je suis fière de faire partie de l’équipe de direction d’Innovative Security Technologies Ltd.  Je montre ma réussite à d’autres femmes officiers et même les femmes que je rencontre dans mon parcours de vie afin de les motiver, en particulier celles qui sont mères et qui doivent laisser leurs enfants pour aller travailler et s’assurer que les besoins à la maison soient satisfaits.   La plupart du temps, les femmes utilisent leur emploi dans le domaine de la sécurité comme un tremplin, ou juste un moyen de nourrir leur famille, mais je les encourage à rester concentrées, à rester fortes, à accepter les défis, à croire en elles-mêmes qu’elles peuvent effectivement faire carrière dans la sécurité, construire leur vie, construire leur maison et atteindre le sommet de leurs espérances. Enfin, je ne peux oublier de remercier mon employeur pour l’opportunité qu’il m’a donnée, car 24 ans plus tard, il m’a accordé une grande confiance, ce qui ne me fait pas peur et ne me met pas sous pression, mais me donne tous les jours plutôt la motivation de relever les défis ou de prendre en charge le travail qui se présente à moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.