SESSION PLÉNIÈRE D’OUVERTURE DE L’AGA 2021 – LE RÔLE DES ENTREPRISES DE SÉCURITÉ PRIVÉES EN MATIÈRE DE MIGRATION ET DÉTENTION

Lundi 6 décembre 2021

De 2010 à 2020, la population mondiale de migrants est passée de 220 à 281 millions de personnes et plus de 10 millions de personnes sont incarcérées ou détenues, souvent sous la garde de entreprises de sécurité privées. Les phénomènes de migration et de détention ne disparaîtront pas à l’avenir et les chiffres ne devraient que croître de manière exponentielle. Dans ces espaces, qu’il s’agisse de camps de réfugiés, de centres de traitement et de détention des demandes d’immigration ou de prisons, les conditions de vie et le respect des droits humains peuvent ne pas être appliqués de manière adéquate en raison du manque de réglementation et de surveillance. Quels sont donc les défis à relever pour assurer une sécurité responsable dans ces contextes ?

Modératrice :

Béatrice Godefroy, Directrice Europe, Center for Civilians in Conflict (CIVIC), Membre du Comité exécutif de l’ICoCA.

Panélistes :

Daria Davitti, maître de conférences, professeur associé, Faculté de droit, Université de Lund.

Ruth Hopkins, Journaliste et fondatrice de Private Security Network

Sorcha MacLeod, boursière Marie Curie et professeur associé à la faculté de droit de l’université de Copenhague, présidente du groupe de travail des Nations unies sur l’utilisation de mercenaires.

Farhan Quddus, directeur général, Securex Limited

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.