UN MOT DU DIRECTEUR EXECUTIF

A l’heure d’écrire ces lignes, nous sommes tous encore en train de gérer l’impact de la pandémie COVID-19. Les conséquences pour nos membres et les parties prenantes dans le monde entier ont été vastes et variées. De nombreuses entreprises de sécurité privée ont vu leurs rôles et leurs responsabilités changer, certaines étant considérées comme des travailleurs essentiels dans divers contextes. Les organisations de la société civile dans certains des environnements les plus complexes ont vu l’espace civique se rétrécir et les mesures de sécurité se resserrer pendant les périodes de confinement. La mobilité pour tous a été fortement réduite, tant au niveau international que régional.

On ignore comment et quand la pandémie COVID-19 prendra fin. Toutefois, bien qu’il soit encore trop tôt pour pouvoir quantifier pleinement les retombées sociétales et économiques de la pandémie COVID-19, de nombreux secteurs, dont celui de la sécurité privée, ont été durement touches déjà au cours des six premiers mois. La plupart des entreprises de sécurité ayant une clientèle internationale ont connu un ralentissement important de leurs activités et ont dû annuler des contrats. Les organisations de la société civile et les agences humanitaires ont déjà constaté des contraintes programmatiques et budgétaires. Les gouvernements et les entreprises multinationales ont dû réorienter leurs ressources et redéfinir leurs priorités pour gérer la pandémie.  Les difficultés et les défis créés par la pandémie COVID-19 exigeront de la résilience et des efforts collectifs pour la gérer.

Tout au long de cette période exceptionnelle, l’ICoCA est restée pleinement opérationnelle, soutenant ses membres et ses affiliés et réalisant ses objectifs pour 2020. Par exemple, 90 % des entreprises membres et affiliées ont rempli leur auto-évaluation annuelle et le secrétariat s’est engagé à faire un retour individualisé à chacune des entreprises dans le but de renforcer l’intégration effective du Code de conduite international dans leurs politiques, procédures et opérations. En coopération avec le Global Interagency Security Forum, l’ICoCA a mis au point un outil détaillé concernant la passation de marchés pour les agences humanitaires qui souhaitent utiliser des services de sécurité privés.

Une plus grande visibilité a été donnée au travail de l’Association et de ses membres et affiliés grâce à une série de podcasts et de wébinaires. L’Association a également lancé un nouveau site internet, plus dynamique et plus percutant, et a créé un fonds pour recruter de jeunes professionnels, lesquels ont vu leurs opportunités d’emploi disparaître en raison de la pandémie.

En outre, une dynamique se développe au niveau international sur le développement de cadres réglementaires obligatoires de diligence raisonnable en matière de droits humains, sur le renforcement des normes et des exigences de rapport ESG (critères environnementaux, sociaux et de gouvernance) dans le secteur financier, et sur l’élaboration d’un traité international sur la responsabilité des entreprises le long de la chaîne d’approvisionnement. Dans tous ces domaines, la pertinence et la valeur ajoutée de l’ICoCA dans la mise en place de changements positifs sont de plus en plus reconnues.

Il reste sans aucun doute beaucoup à faire pour élever les normes universellement parmi les entreprises de sécurité privée opérant dans des environnements complexes. C’est pourquoi, alors que nous célébrons le 10ème anniversaire de la signature du Code de conduite international en novembre, nos efforts conjoints pour renforcer la surveillance, la responsabilité et le respect des normes internationalement reconnues parmi les prestataires de sécurité privée revêtent une plus grande importance.

Je me réjouis de continuer à travailler avec vous.

 

 

Jamie Williamson

Directeur exécutif

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.