ADOPTION ET IMPACT DE LA FORMATION SUR LA PRÉVENTION DE L’EXPLOITATION ET DES ABUS SEXUELS

Le premier cours de formation en ligne de l’ICoCA sur la Prévention de l’Exploitation et des Abus Sexuels a été lancé en mars 2021. Le cours est disponible gratuitement pour toutes les entreprises Membres et Affiliées d’ICoCA et leurs employés. Nous avons discuté avec Jo Anthoine, directeur du Conseil d’Administration d’ICoCA et Directeur Risques, Assurance et Bien-Être chez GardaWorld, de ce sujet, de la façon dont le cours l’aborde et de la façon dont GardaWorld l’utilise.

 

Quelle est la position de GardaWorld sur la question de l’Exploitation et des Abus Sexuels dans le secteur de la sécurité privée et pourquoi cette question devrait-elle être une priorité pour toutes les entreprises de sécurité privée et leurs clients ?

 

Les entreprises de tous les secteurs ont la responsabilité de s’assurer que leur personnel se comporte de manière éthique, mais nous reconnaissons qu’il existe un risque inhérent d’exploitation lorsqu’il y a un déséquilibre de pouvoir, comme c’est le cas dans le secteur de la sécurité privée (SSP). Lorsqu’une des parties a une responsabilité sur ou pour une autre, c’est là qu’est la possibilité de profiter de ce déséquilibre de pouvoir. On pourrait donc dire que la responsabilité des personnes travaillant dans le secteur de la sécurité privée est plus grande en raison de ce risque accru, tout comme la responsabilité des personnes travaillant dans le secteur caritatif ou auprès de groupes vulnérables de la société, tels que les enfants. Les ESP doivent reconnaître ce fait dans le cadre de l’évaluation de leur impact sur les droits humains et s’assurer qu’ils concentrent leurs efforts en conséquence, afin de garantir qu’une plus grande importance soit accordée à l’éducation de leur personnel, à leur formation et à l’atténuation des risques pour protéger les victimes potentielles d’EAS.

 

Comment l’exploitation et les abus sexuels peuvent-ils se manifester ?

 

L’exploitation sexuelle peut se manifester de nombreuses façons et je pense que les ESP doivent en être très conscientes. Elle peut se manifester au travers des membres de leur propre personnel avec les membres de la communauté au sein de laquelle ils travaillent, ou entre les membres de leur propre organisation, ou bien entre leur personnel et leurs clients. Le personnel des ESP peut être victime ou auteur d’EAS. Les politiques, procédures et formations mises en place par les ESP doivent donc reconnaître et traiter les différentes formes que peut prendre l’EAS.

 

Quelles sont les ressources disponibles sur ce sujet pour aider les entreprises de sécurité privée à former leurs employés sur ces questions ?

 

L’ICoCA fournit d’excellentes ressources à ses membres pour leur permettre de former leur personnel, notamment un cours de formation en ligne que GardaWorld a récemment intégré dans son programme de formation.  L’ICoCA fournit également des directives complètes sur la prévention de l’EAS qui couvrent l’approche que les ESP doivent adopter lors de l’élaboration d’une politique de PEAS. Je les ai trouvées particulièrement utiles, en particulier la checklist de base permettant de s’assurer que tous les secteurs de l’entreprise abordent pleinement le sujet. L’ONU est également toujours une ressource sûre lorsqu’on aborde des sujets tels que l’EAS et vous pouvez être sûr que leur travail est bien documenté et approfondi lorsque vous l’utilisez comme point de référence.

 

Comment GardaWorld a-t-elle été impliquée dans le développement du cours de formation en ligne de l’ICoCA sur la Prévention de l’Exploitation et des Abus Sexuels ?

 

En tant que représentant de GardaWorld, j’ai pris part aux sessions de développement du cours de formation sur la Prévention de l’Exploitation et des Abus Sexuels de l’ICoCA, avec un certain nombre d’autres membres de l’ICoCA issus de l’industrie de la sécurité privée. Ce fut un processus très instructif pour les ESP impliqués, et en collaborant avec leurs membres et en les invitant à contribuer, l’ICoCA a fait tout son possible pour s’assurer que la formation était appropriée pour le public visé et qu’elle pouvait être appliquée en pratique.

 

Comment GardaWorld utilise-t-elle le cours de l’ICoCA ?

 

GardaWorld a prescrit le cours à l’ensemble du personnel d’entreprise, de gestion et d’administration de ses services de sécurité au Moyen-Orient et en Afrique. Ils doivent tous suivre le cours dans le cadre de leur programme de formation. L’entreprise utilise également la formation ICoCA comme base pour la formation PSEA dispensée aux agents de sécurité en Afrique de l’Est, au personnel local et aux gardiens Gurkha au Moyen-Orient. Leur formation est dispensée en personne, le cours doit donc être adapté à partir de la version en ligne de l’ICoCA, mais GardaWorld veillera à ce que le contenu soit le même pour assurer une approche cohérente et complète du sujet.

 

Quel impact ce cours en ligne de l’ICoCA aura-t-il pour l’entreprise, ses clients et les communautés aurpès desquelles elle opère ?

 

C’est une ressource fantastique à laquelle GardaWorld est très reconnaissante d’avoir accès en tant que membre de l’ICoCA. Le cours fournit une approche vraiment complète et a été développé par des personnes ayant une soldie expérience du sujet, ce qui garantit sa crédibilité et sa fiabilité. En l’utilisant, GardaWorld peut s’assurer que son personnel est formé de manière adéquate et qu’il adhère au Code de Conduite auquel il a souscrit en tant que membre de l’ICoCA. En rendant la formation obligatoire, l’entreprise démontre son engagement envers la Prévention de l’Exploitation et des Abus Sexuels, ce qui, je l’espère, rassure le personnel de GardaWorld, les communautés dans lesquelles elle opère et, bien sûr, ses clients.

 

Sur quels autres sujets GardaWorld aimerait-elle voir l’ICoCA développer davantage de formation en ligne ?   

 

Je pense qu’il serait vraiment utile pour l’ICoCA d’aborder un sujet comme la diversité et l’inclusion dans l’industrie de la sécurité privée. C’est un sujet difficile étant donné les nombreuses régions dans lesquelles les ESP opèrent traditionnellement et les lois applicables dans ces pays. Cependant, c’est un sujet qui n’est pas abordé de manière adéquate par le secteur et il y a un manque évident dans de nombreuses entreprises, qu’il s’agisse d’entreprises locales ou d’ESP multinationales.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.