LE RÔLE DES INITIATIVES MULTIPARTITES POUR GARANTIR LA DILIGENCE RAISONNABLE EN MATIÈRE DE DROITS HUMAINS

 

Le wébinaire suivant est organisé dans le cadre du Forum 2021 de l’OCDE sur les chaînes d’approvisionnement de ressources minérales responsables.

 

Les entreprises de sécurité privée sont un fournisseur clé pour les sociétés minières. Le personnel de sécurité privée fait souvent office d’interface entre les entreprises minières et les communautés dans lesquelles elles opèrent. Ils sécurisent les sites miniers, protègent le personnel des entreprises minières et facilitent leurs opérations, souvent dans des environnements complexes et difficiles où l’État de droit est faible et où le soutien de l’État fait défaut. Il est essentiel pour toute entreprise minière responsable de faire appel à des prestataires de services de sécurité privés qui répondent aux normes internationales et respectent les droits humains et le droit humanitaire international.

 

  • Alors, comment les entreprises doivent-elles mener une diligence raisonnable en matière de droits humains sur leurs fournisseurs de sécurité
  • Comment les entreprises minières responsables peuvent-elles être sûres que le personnel de sécurité des entreprises qu’elles emploient sera contrôlé, formé, payé et traité équitablement et qu’il se comportera selon les mêmes normes élevées que celles qu’elles attendent de leurs propres employés ?

 

Cette session examinera le rôle des Principes volontaires sur la sécurité et les droits de l’homme (PV) et du Code de conduite international pour les associations de prestataires de services de sécurité privée (ICoC), en fournissant des mécanismes efficaces de diligence raisonnable en matière de droits humains pour garantir que les prestataires de services de sécurité privée qu’ils engagent agissent de manière responsable.

La session examinera comment ces mécanismes peuvent mettre à l’épreuve les entreprises minières responsables, étant donné les appels croissants en faveur d’un contrôle préalable obligatoire des droits humains dans les chaînes de sous-traitance des multinationales. En réfléchissant à la manière dont la diligence raisonnable en matière de droits humains commence à partager la scène avec d’autres rapports non financiers sur les questions environnementales, sociales et de gouvernance, la session démontrera comment les mécanismes de droits humains tels que les PV et l’ICoCA sont plus pertinents aujourd’hui et demain qu’ils ne l’ont jamais été.

 

Panélistes

Frédéric Chenais, conseiller principal, entreprises et droits de l’homme, président et membre du Comité directeur de l’ICoCA, membre du conseil d’administration des PV, Département fédéral des affaires étrangères de la Suisse.

Mora Johnson, Chef du Secrétariat, Principes volontaires sur la sécurité et les droits de l’homme (PV)

Richard Robinson, Conseiller stratégique, Services de sécurité, Moyen-Orient et Afrique, GardaWorld

Jamie Williamson, Directeur exécutif, International Code of Conduct Association

 

Quand

29 avril 2021, 17h00-18h00 CET

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.