MISSION DE TERRAIN À ERBIL, IRAK

Trois membres du secrétariat d’ICoCA, Jamie Williamson, directeur exécutif de l’ICoCA, Giuseppe Scirocco, responsable du suivi, et Gina Menghini, responsable de projet, se sont rendus à Erbil en Irak en septembre 2019 pour rencontrer les membres de ICoCA et faire connaître l’association à divers groupes de parties prenantes. Il s’agissait de la première d’une série de missions sur le terrain qui se dérouleront en 2019 et 2020, grâce au généreux soutien du ministère britannique des affaires étrangères et du Commonwealth.

L’équipe de ICoCA a rencontré des sociétés de sécurité privée locales pour évaluer la mise en œuvre des exigences du code. Une attention particulière est accordée à la prévention de l’exploitation et des abus sexuels (PSEA) au cours de cette série de missions sur le terrain, suite à la publication par ICoCA de lignes directrices sur le PSEA, un projet également rendu possible grâce au généreux soutien du ministère britannique des affaires étrangères et du Commonwealth. Les entreprises membres visitées ont fait preuve d’un engagement fort en faveur du respect des droits de l’homme et du renforcement des normes de sécurité privée dans la région. Toutes s’appuient sur de bonnes relations communautaires et investissent dans celles-ci dans le cadre de leurs activités.

Assister à une formation d’une entreprise membre à Erbil

Grâce aux membres de notre organisation de la société civile, l’Association irakienne Al-Amal et l’Organisation Tammuz pour le développement social, un atelier de la société civile a été organisé. Cet atelier de deux jours a réuni 16 participants représentant différents gouverneurs d’Irak et a comporté une réunion entre les membres des sociétés de sécurité privées et les organisations de la société civile. C’était la première fois que des organisations de la société civile se trouvaient dans la même pièce que des sociétés de sécurité privée et cela s’est avéré être une excellente occasion pour ces deux groupes de parties prenantes d’apprendre les uns des autres et de trouver un terrain d’entente.

Les participants à l’atelier étaient désireux de rassembler davantage d’informations sur le secteur de la sécurité privée en Irak, de créer un réseau d’organisations de la société civile irakienne et de se sensibiliser au code et à ICoCA. Les débats ont fait ressortir la nécessité d’organiser davantage d’échanges entre les sociétés de sécurité privée et les organisations de la société civile. Nous tenons à remercier tous ceux qui ont pris le temps de participer et nous nous réjouissons de poursuivre les conversations et de garantir une prestation responsable de la sécurité privée en Irak.

Atelier avec des organisations de la société civile et des membres de sociétés de sécurité privées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.