En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et ainsi continuer d'améliorer nos services. En savoir plus
Oui, j’accepte Non

Le Comité directeur

Pilier gouvernemental

Rémy Friedmann

Le gouvernement de la Suisse

 

M. Friedmann est conseiller principal au bureau sur la sécurité humaine et entreprises de la Division Sécurité humaine du Département fédéral des affaires étrangères depuis août 2011.  

 

Mr. Friedmann possède une vaste expérience dans le domaine humanitaire, des droits humains et de la consolidation de la paix: entre 2009 et 2011, il a travaillé à la Commission européenne à Bruxelles en tant que planificateur dans le domaine de la gestion de crise, principalement en Afrique de l’Ouest et centrale. Entre 2005 et 2009, il a travaillé au Département fédéral des affaires étrangères à Berne comme envoyé spécial pour la politique de paix en Colombie. En parallèle, il coordonnait la politique suisse d’action contre les mines. Entre 2002 et 2005, M. Friedmann a travaillé comme conseiller en promotion de la paix à l’Ambassade suisse à Bogota (Colombie). Entre 1997 et 2002, il était chargé de la question des droits humains au Bureau du Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits humains en Colombie. Enfin, entre 1991 et 1997, il a travaillé pour le Comité international de la Croix Rouge en Afrique du Sud, Azerbaïdjan, Iraq, Pérou, Somalie, et au siège à Genève en tant que délégué, chef de subdélégation, coordinateur de la protection et formateur.

 

C'est le deuxième mandat consécutif du gouvernement suisse au Comité directeur.

Katherine Gorove

Le gouvernement des États-Unis

 

C'est le deuxième mandat consécutif du gouvernement des États-Unis au Comité directeur.

 

 

 

Joanna Vallat

Le gouvernement de la Grande Bretagne

 

C'est le deuxième mandat consécutif du gouvernement de la Grande Bretagne au Comité directeur.

 

 

 

 

Jonas Westerlund 

Le gouvernement de la Suède 

 

M. Westerlund est un diplomate de carrière suédois. Il occupe actuellement le poste de chef adjoint du département de la sécurité au Ministère suédois des affaires étrangères à Stockholm. Il a été affecté à la mission suédoise auprès de l’organisation pour la sécurité et coopération en Europe (OSCE), à l'ambassade de Suède à Nairobi (Kenya), à la mission de la Suède auprès l’OTAN, et à Mazar-e Sharif (Afghanistan) en tant que chef de l’équipe provinciale civilo-militaire de reconstruction suédoise. M. Westerlund a également été détaché auprès d'organisations internationales à plusieurs reprises, notamment comme chef de cabinet de l'équipe conjointe de médiation UA/ONU pour le Darfour et chef de mission adjoint auprès de l'UE JUST LEX-Iraq.

 

C'est le deuxième mandat consécutif du gouvernement de la Suède au Comité directeur.

Pilier des entreprises de sécurité privées

Ryan Berry 

Entreprises - Siège représentant « les Amériques »

 

M. Berry est l'avocat général de Patriot Group International (« PGI »).

 

Avant de rejoindre PGI, M. Berry était associé dans deux cabinets d'avocats internationaux. Il est également le fondateur de Chaintegrity LLC (www.chaintegrity.com), une entreprise d'entrepreneuriat social cherchant à accélérer l'engagement de l'industrie pour l’abolition de l'esclavage moderne.

 

M. Berry est diplômé de l'Académie militaire américaine de West Point et a ensuite servi comme officier militaire en charge des contrats gouvernementaux en Europe, Asie, et dans les Amériques. Après avoir conclu ses activités militaires et obtenu un diplôme en droit de l'Université Washington & Lee, M. Berry a développé une pratique sur les questions de droit et de conformité, portant principalement sur les sous-traitants du gouvernement américain opérant en milieu austère.

 

M. Berry a été élu pour un premier mandat de trois ans au sein du Comité directeur lors de l'Assemblée générale annuelle en octobre 2017.

Charlie Mayne

Entreprises - Siège représentant « le reste du monde »

 

M. Mayne est l'un des fondateurs et le directeur général de VSC Security Solutions. Depuis plus de 10 ans, il est au cœur de la construction d'une entreprise axée sur la provision d’une sécurité pertinente dans son contexte et applicable à des domaines d'opérations spécifiques.

 

Avant de fonder VSC, M. Mayne était officier dans la Marine Royale britannique. Il y a tenu des rôles opérationnels, de gestion ainsi qu’en matière de formation. C'est dans l’armée qu'il a développé ses aptitudes en matière de direction et qu’il a appris l'importance d’une planification détaillée.

 

M. Mayne est titulaire d’une licence en ingénierie de l'Université d'Édimbourg et d'un diplôme d’études supérieures en gestion de la sécurité et des risques de l'Université de Loughborough.

 

M. Mayne a été élu pour un premier mandat de trois ans au sein du Comité directeur lors de l'Assemblée générale annuelle en septembre 2016.

Chris Sanderson OBE JP

Entreprises - Siège représentant la Grande Bretagne et l’Europe

 

M. Sanderson a été l'un des premiers contributeurs au développement de l'ICoC et des statuts de l’Association, d'abord en tant que représentant de l’entreprise de conseils en risques et sécurité, Control Risks, puis en tant que premier président du SCEG (Security in Complex Environments Group). Le SCEG représente les secteurs de la sécurité privée terrestre et maritime du Royaume-Uni et collabore avec le gouvernement britannique à propos de leur réglementation.

 

M. Sanderson a été directeur en charge de l’appui au gouvernement à Control Risks de 2005 à 2013. Dans le cadre de ses fonctions, M. Sanderson supervisait l’appui à apporter à la sécurité de clients gouvernementaux opérant dans divers environnements complexes, dont l'Afghanistan, l'Iraq, la Libye, le Nigéria et la Somalie. M. Sanderson a également représenté le secteur de la sécurité privée aux Nations Unies, au Parlement européen et au Parlement britannique. Il s’est vu décerner en 2015 l’Ordre de l’Empire britannique (OBE) dans le cadre des titres et distinctions honorifiques attribués par la reine à l'occasion de la nouvelle année, pour services « aux droits humains, à la prévention des conflits et à l'industrie de la sécurité privée internationale ».

 

Avant de rejoindre Control Risks, M. Sanderson a servi dans l'armée britannique pendant 30 ans. Il y a occupé des fonctions de direction dans les domaines du renseignement, de la sécurité et des opérations. Il a été fait Membre de l’Ordre de l’Empire britannique (MBE) au tableau d’honneur opérationnel de la première guerre du Golfe. Il a pris sa retraite de l’armée en tant que colonel.

 

M. Sanderson a été élu pour un second mandat de trois ans au sein du Comité directeur lors de l'Assemblée générale annuelle en septembre 2016.

Ikram Sehgal

Entreprises - Siège représentant l’industrie dans son ensemble

 

M. Sehgal est le président du groupe Pathfinder.

 

Avec environ 15 000 employés dans plus de 50 villes au Pakistan, le groupe Pathfinder comprend les deux plus grandes entreprises de sécurité privées du pays, notamment Security & Management Services (Pvt) Ltd et Wackenhut Pakistan (Pvt) Ltd, mais aussi d'autres entreprises dans sa division services de sécurité.

 

Diplômé de l'Académie militaire du Pakistan, M. Sehgal a servi dans l'armée pakistanaise. M. Sehgal a été directeur de la Bank Alfalah Ltd et directeur chez General Tire Ltd pendant 16 ans. Il est aujourd’hui membre du Conseil directeur de l'EastWest Institute (EWI) aux États-Unis, l'un des plus grands centres de recherche américains.

 

En tant que membre fondateur du Forum économique mondial, il est membre des Conseils de l’agenda mondial sur les questions de contre-terrorisme et de lutte contre la corruption et le blanchiment d'argent, et membre du Partenariat contre la corruption. Il est également conseiller principal et directeur à l'Institut national de communication stratégique de l'Université de Pékin. Parmi ses nombreuses activités, il est chroniqueur éditorial hebdomadaire affilié dans 6 pays et pour 15 journaux et magazines, et éditeur et rédacteur en chef du « Defence Journal ». En tant que vice-président du Conseil des éditeurs de journaux du Pakistan (CPNE), il est président des deux comités sécurité media et relations internationales.

 

M. Sehgal a été élu pour un premier mandat de trois ans au sein du Comité directeur en mai 2018.

Pilier des organisations de la société civile

Josua Loots

Société civile

 

M. Loots est l’un des fondateurs du département ayant trait aux entreprises et aux droits humains au sein du Centre pour les droits de l'homme (Centre for Human Rights - CHR), qui est une organisation universitaire non gouvernementale basée à la faculté de droit de l'Université de Pretoria en Afrique du Sud. Le CHR examine les moyens par lesquels les activités commerciales sur le continent africain peuvent être menées d’une manière qui promeut le développement et qui respecte les droits humains reconnus internationalement, les cadres juridiques et réglementaires et les obligations juridiques internationales.

 

Le rôle de M. Loots au CHR comprend la supervision des responsables de projet qui travaillent sur le sujet des entreprises et des droits humains, et qui participent au développement du débat autour de ces questions au niveau international. Il supervise et guide également des travaux et publications académiques, développe des projets, collecte des fonds et rapporte aux donateurs et institutions financières sur cette question. M. Loots est titulaire d'une maîtrise en droit de l'Université de Pretoria (Afrique du Sud) et de l'université Gaston Berger (Sénégal). Il prépare actuellement un doctorat à du département de droit international et du développement de l'Université de Pretoria.

 

M. Loots a été élu pour un premier mandat de trois ans au sein du Comité directeur lors de l'Assemblée générale annuelle en septembre 2016.

Siège vacant

Société civile

 

 

 

 

Michael Posner

Société civile

 

M. Posner est professeur d'éthique et de finance et détient la chaire Jerome Kohlberg de la faculté d’administration des affaires de l’université NYU Stern. Il est également co-directeur du Centre ayant trait aux entreprises et aux droits humains à cette faculté, qui a été le tout premier centre des droits humains dans une école de commerce.

 

Avant de rejoindre l’université NYU Stern, M. Posner a servi dans l'administration Obama de 2009 à 2013 en tant que secrétaire d'Etat adjoint pour le Bureau de la démocratie, des droits de l'homme et du travail. En 2010, il a présidé l’initiative sur les Principes volontaires sur la sécurité et les droits de l'homme (VPSHR). De 1978 à 2009, il a dirigé l’organisation Human Rights First, une organisation de défense des droits de l'homme basée à New York. Dans le même temps, il est devenu l’une des membres fondateurs du conseil d’administration de la Fair Labor Association, qui défend les droits des travailleurs au niveau international. Avant de rejoindre Human Rights First, M. Posner était avocat chez Sonnenschein, Nath & Rosenthal à Chicago. De 1981 à 2009, il a été professeur invité à la faculté de droit de Yale, puis à celle de Columbia. Membre du California Bar et de l’Illinois Bar, il a obtenu son doctorat en droit de l'Université de Californie à la faculté de droit de Berkeley (Boalt Hall) en 1975 et une licence en histoire avec distinction et honneurs de l'Université du Michigan en 1972. M. Posner réside avec sa famille à New York.

 

M. Posner a été élu pour un second mandat de trois ans au sein du Comité directeur lors de l'Assemblée générale annuelle en octobre 2017.

Margaret Roggensack

Société civile

 

Mme. Roggensack est une experte reconnue dans le domaine des entreprises et droits de l'homme. Elle possède une vaste expérience dans la conception et la conduite de stratégies et d'initiatives d'engagement multipartite. Elle enseigne un séminaire d’études supérieures sur ces questions au Centre de droit de l'Université de Georgetown. Elle présente régulièrement sur le sujet de l'intersection des droits de l'homme et du commerce, et les implications dans la responsabilisation des entreprises.

 

En tant qu'ex-conseillère principale à Human Rights First sur la question des entreprises et droits de l'homme, Mme. Roggensack a dirigé les travaux de l’organisation sur la liberté de l'Internet, les droits du travail, les ressources naturelles et la sécurité ainsi que sur les mécanismes qui adressent l’impact des activités commerciales globales sur les droits humains.

 

Mme. Roggensack a été élu pour un second mandat de trois ans au sein du Comité directeur lors de l'Assemblée générale annuelle en octobre 2017.