Secrétariat

Directeur exécutif

Andrew Orsmond

 

Andrew Orsmond est le directeur exécutif de l’Association du Code de conduite international des entreprises de sécurité privées (ICoCA). Il a pris ses fonctions en août 2014.

 

Andrew a une large expérience en matière de droit international relatif aux droits de l'homme et de responsabilité sociale des entreprises (RSE). Avant de rejoindre l’ICoCA, il travaillait au sein d’un cabinet privé de conseils sur l’élaboration et la mise en œuvre par les entreprises de leurs engagements en termes de RSE, en particulier sur l’encadrement de la sécurité opérationnelle, dans l’objectif de respecter les normes et principes internationalement reconnus. Par le passé, Andrew a également dirigé  de nombreuses missions de terrain pour le compte de clients travaillant dans le secteur extractif. Ces missions avaient pour objectif le suivi et l’évaluation de l'impact de la sécurité publique et privée sur les droits de l'homme.

 

Pendant le développement du Code de conduite international des entreprises de sécurité privées (ICoC), Andrew a activement soutenu le Comité provisoire de pilotage en apportant son expertise sur les défis soulevés par l’élaboration de mécanismes efficaces de certification, de suivi et de règlement des plaintes.

 

Andrew est titulaire d'une maîtrise de droit (JD) de l’école de droit de Boston (Boston College Law School) et a auparavant obtenu une licence  en relations internationales de l’Ecole du service extérieur de l’Université de Georgetown (Georgetown University’s School of Foreign Service).

 

Fort d’une expérience de  de onze ans comme officier au sein du corps des Marines des États-Unis, Andrew a acquis une solide connaissance et compréhension des enjeux liés aux environnements complexes, dans lesquels les entreprises de sécurité privées sont souvent amenées à opérer.

Directrice administrative

Helen von Dadelszen

 

Helen von Dadelszen est la directrice administrative de l’ICoCA, en charge de coordonner les tâches administratives, l'organisation et la gestion financière de l'association.

 

Avant de rejoindre l'ICoCA, Helen a travaillé pendant plus de neuf ans à la Société international sur le sida (International AIDS Society -IAS) où elle coordonnait un certain nombre de projets en relation avec de grandes conférences internationales sur le VIH. Avant cela, elle a occupé divers postes en gestion de projets et ressources humaines au Royaume-Uni et en Nouvelle-Zélande.

 

Helen est titulaire d'un baccalauréat en psychologie et langue anglaise de l'Université Victoria de Wellington, Nouvelle-Zélande et d'un diplôme d'études supérieures en administration des affaires (spécialité gestion des ressources humaines) de l'Université Massey, en Nouvelle-Zélande.

Responsable de travail de surveillance

Lucas Grandjean

 

Lucas Grandjean est responsable de travail de surveillance pour ICoCA. Son rôle est de promouvoir et superviser le contrôle de l’application du code de la part des compagnies de sécurité privées membres.

 

Grâce à six ans d’expérience sur le terrain, Lucas s’est progressivement spécialisé dans l’enquête au sujet de violations des droits humains et du droit humanitaire en contexte instable. Avant de rejoindre ICoCA, il a travaillé au sein du Comité International de la Croix Rouge (CICR) en République Centrafricaine, en Afghanistan et en Côte d’Ivoire, comme Délégué Protection, puis comme Chef de Sous-Délégation. Antérieurement, il a œuvré comme Officier Droits de l’Homme pour la mission des Nations Unies en République Démocratique du Congo.

 

Lucas est titulaire d’un Master en Relations Internationales de l’Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement.

Assistante administrative

Dina Chantre

 

Dina Chantre appuie l'Association dans les tâches administratives et dans la gestion du bureau.

 

Avant de rejoindre l'ICoCA, Dina a travèaillé pendant plus de six ans dans un spa renommé à Genève, où elle était responsable de la réception et de la gestion des rendez-vous avec les clients locaux et internationaux. Elle assistait également la Direction dans la gestion des tâches administratives et des ressources humaines.

 

Dina a une formation en affaires, gestion des ressources humaines et comptabilité.

Responsable de projet

Andrés Zaragoza Montejano

 

Andrés Zaragoza Montejano est responsable de projet à l’ICoCA. Il est chargé d'aider à l'élaboration et au développement des fonctions principales de l'association, en particulier en matière de rapports, de suivi et d'évaluation des performances. Depuis 2014, Andrés a coordonné les efforts du Secrétariat pour développer la fonction  « certification » de l’association et aider à intégrer cette fonction dans les processus de suivi,  et d’évaluation de la performance.

 

Avant de rejoindre l'ICoCA, Andrés travaillait comme chercheur sur les questions relatives aux entreprises et aux droits de l'homme à l'International Peace Information Service (IPIS), un institut de recherche basé en Belgique. Avant cela, il a effectué un stage juridique au Centre pour la justice et le droit international (CEJIL) au Costa Rica, une ONG fournissant une représentation juridique aux victimes de violations des droits de l'homme devant le Système interaméricain de protection des droits de l'homme.

 

Andrés est titulaire d'une maîtrise en Théorie et pratique des droits de l'homme de l'Université d'Essex. Sa formation universitaire comprend des études en droit et en administration et gestion des affaires de l’Université de Alicante.

Responsable de projet

Anaïs Laigle

 

Anaïs Laigle est chargée de fournir un appui analytique et dans l’élaboration des procédures au sein des fonctions de suivi et d’évaluation de l’association. Depuis 2015, son travail s’est porté particulièrement sur le développement de la fonction « certification » de l’ICoCA et sur le rôle des standards internationaux et nationaux dans le cadre de cette fonction.

 

Avant de rejoindre l’ICoCA, Anaïs a travaillé en tant qu’attaché à la représentation permanente de la France auprès de la Conférence du Désarmement à Genève, où elle traitait principalement des dossiers relatifs au contrôle des armes conventionnelles. Avant cela, elle a travaillé comme assistant de programme au bureau parisien du German Marshall Fund of the United States (GMFUS), un centre de réflexion dédié à la promotion et au renforcement de la coopération transatlantique.

 

Anaïs est titulaire d’un double diplôme en sciences politiques et de l’administration de l’Institut d’Etudes Politiques (IEP) de Bordeaux (France) et de l’Université de Granada (Espagne), et d’un diplôme de master en relations internationales, spécialité défense et sécurité, de l’IEP de Bordeaux.

Responsable de projet

Gina Menghini

 

Gina Menghini joined the ICoCA in July 2016, to provide support for the establishment and development of the Association's Monitoring and Complaints functions.

 

Prior to joining the ICoCA, Gina worked for the Geneva International Centre for Humanitarian Demining (GICHD) as a Junior Programme Officer on mine action standards and language outreach programs. Before that, she supported the Geneva Centre on the Democratic Control of Armed Forces (DCAF) as a Research Assistant for a project focusing on private security companies.

 

Gina holds a BA in Political Science and Public Law from the University of Zurich and an MA in International Affairs from the Graduate Institute of International and Development Studies in Geneva.

Responsable de la communication et du développement

Martin Field

 

Martin Field a pris ses fonctions de responsable de la communication et du développement à l’ICoCA en août  2016 et est chargé de la gestion des fonctions de communication, y compris des contenus internet et des relations avec les parties prenantes, . Il est également chargé d’aider au développement et à la coordination des projets de l’association.

 

Il a une expérience internationale en communication et édition. Il a également travaillé auparavant dans de nombreux domaines différents, en particulier celui de la recherche sur les armes légères et de petit calibre, la formation en action humanitaire, les systèmes d’information sur la santé, et la recherche sur les systèmes agricoles.

 

Martin est titulaire d’une maîtrise en journalisme de l’Université de Wollongong en Australie, ainsi que d’une licence en anglais et d’une maîtrise en études littéraires  de l’Université du Cap en Afrique du Sud.